Pas de fête des Mères !

de Ariane, Directrice d’école, enseignante

17/09/2020

On a régulièrement des cas d’enfants qui ont perdu un parent ou qui ne voient plus un parent pour telle ou telle raison. Alors une année, j’ai dit à mes collègues : « La fête des Mères, ce n’est pas possible. Ce n’est pas possible de demander à un gamin dont la maman est en train de mourir de lui faire un cadeau. ». Par principe, déjà, la fête des Mères, j’étais contre.

C’est quand même le maréchal Pétain qui a instauré ça, donc ça me gênait quand même fortement. Donc on a supprimé le traditionnel cadeau de fête des Pères et de fête des Mères pour faire quelque chose de mieux. On faisait atelier cuisine en maternelle pour préparer un buffet aux parents. On faisait un petit concert, c’était portes ouvertes et ça s’appelait « La fête des familles ». Tout le monde y trouvait son compte et c’est devenu très populaire. Les parents disaient : «

C’est bien la fête des familles, c’est drôlement fantastique, c’est chaleureux, ça mélange les familles recomposées, les grands-parents, les oncles, les tantes, les nouveaux compagnons. » Ça avait vraiment du succès. Ça faisait un moment où l’école était un lieu de vie pour tout le monde, chacun avait sa place.

Partager ce témoignage sur

A propos de l’auteur·e

Ariane

retour en haut